TRUST « Dans le même sang » (2018)

trust2

TRUST, « le plus grand groupe de hard rock français ». Mais ça, c’était avant. Et pourtant, et pourtant…. malgré les embrouilles entre ses membres, malgré les incompréhensions avec son public, malgré le caractère de cochon de son Bernie Bonvoisin de chanteur, malgré les innombrables changements de line-up, malgré un retour peu convaincant au Hellfest en 2017, malgré, malgré, malgré… oui, malgré tout cela, nombreux étaient les fans marqués à vie du sceau de « Répression » (1980) à espérer encore et toujours, quand l’enregistrement d’un nouvel album fut annoncé. Et ce quand bien même du groupe d’origine il ne subsiste que les deux frères ennemis, Bernie au chant et Nono à la guitare. Le duo à jamais associé à « Antisocial » et entré par la même dans la légende. Aujourd’hui, entouré du revenant David Jacob (basse), de l’effacé « Izo » Diop (Guitares) et du jeune Christian Dupuy (batterie), le duo publie son neuvième album, intitulé « Dans le même sang », sous une sobre pochette rouge sang. Bien avant de se lancer dans son écoute, le texte signé Bernie Bonvoisin publié non pas dans le livret qui l’accompagne mais sur la face intérieure du digipack interpelle à plusieurs niveaux. Est-ce une profession de foi ? Une mise au point ? Un foutage de gueule ? Et surtout à qui s’adresse-t-il ? Aux fans ? Aux anciens membres ? A la presse ? Aux détracteurs ? S’agit-il d’une menace ? D’un « allez vous faire foutre » ? Nous avons notre petite idée. Mais ce qui choque plus encore est que ce texte d’une trentaine de lignes est truffé de fautes de conjugaison et d’accords. Quel amateurisme de la part d’un groupe établi, vétéran, soutenu par un label aussi sérieux que Verycords ! De basiques fautes de conjugaison qui parsèment aussi le livret et les remerciements. Vraiment très surprenant… « Dans le même sang » comprend treize titres enregistrés dans les conditions du live, en trois jours, et ça se ressent. Malheureusement, au terme de l’album, on ne peut que conclure que si le groupe lui avait consacré plus de temps, il n’aurait pas été meilleur. Cet album très long (plus d’une heure) est l’oeuvre d’un groupe qui apparaît au taquet, prisonnier d’une non-formule. Sans imagination. A bout de course. Incapable de répondre aux attentes d’un public dont il est définitivement déconnecté. Pauvreté de la composition, indigence des solos, inexistence des refrains, riffs génériques, production plate,… des textes éructés comme on menait la rébellion au temps de Giscard et d’avant internet… obsolètes…. hors du temps…. et tout simplement inintéressants. Déconnecté est le mot qui revient sans cesse à l’esprit. Et pourtant l’album commence plutôt bien avec « Ni Dieu ni Maître ». A défaut d’originalité, on sent sur cette entame un réel engagement des musiciens. « Fils de pute, tête de liste » fait aussi son petit effet, mais comme le temps paraît long par la suite ! Il faut se farcir cinq titres où mollesse et ennui se conjuguent avant que le titre éponyme n’apporte un peu d’originalité dans ce néant. Puis l’ennui… encore… jusqu’au dernier titre « Où sont passés les anges », suffisamment rock pour réveiller l’auditeur assoupi depuis longtemps et lui permettre de se lever pour sortir le cd du lecteur et aller se coucher. Par charité, nous ne parlerons pas des deux titres différents que sont « J’m’en fous pas mal » et « Caliente » où Bernie tente de marcher sur les plates-bandes de Lavilliers sans atteindre la bordure de son trottoir. « Jamais le line-up du groupe n’a été aussi juste. Chacun est à sa place », écrit Bernie dans le digipack. C’est en effet ce qu’on ressent. Un groupe de studio drivé au millimètre, accompagnant un duo de rebelles du temps passé, révélant leur obsolescence au grand jour. Nous ne sommes définitivement plus « dans le même sang ». Celui de TRUST est coagulé.

TRUST
« Dans le même sang »
Verycords
4/10

Publicités

Une réflexion sur “TRUST « Dans le même sang » (2018)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s