« 4 à la suite ! » # 20 : Thomas Coïc (TRANZAT)

Vous connaissez maintenant le principe, citer quatre albums marquants sortis CONSECUTIVEMENT par un même groupe ! Le tout sous forme de mosaïque a priori muette, mais il suffira de jeter un seul regard sur ces pochettes pour entendre des albums incontournables ! Peut-être ignorez-vous tout deTRANZAT, qui peaufine aujourd’hui son troisième album, et vous avez bien tort ! CE SONT DES FOUS ! Vous en … Continuer de lire « 4 à la suite ! » # 20 : Thomas Coïc (TRANZAT)

Nick Beggs (The Mute Gods, Steven Wilson)

Si ces dernières années Nick Beggs s’est fait remarquer en tenant la basse de Steve Wilson, tant en live que depuis l’enregistrement de l’album Grace for Drowning (2011), le grand blond avec des tresses, parfois habillé en femme, est riche d’une longue carrière qui l’a mené de Kajagoogoo à The Mute Gods dont le troisième album, Atheists and Believers, est sorti le 22 mars dernier. … Continuer de lire Nick Beggs (The Mute Gods, Steven Wilson)

Steven Wilson « Home invasion » (2018)

J’adorais Porcupine Tree. J’adore toujours, mais le groupe étant en hibernation prolongée, il est préférable d’en parler au passé. Steven Wilson, son maître à penser, s’en est affranchi pour mener une carrière solo qui lui permet d’explorer différents univers. Sans carcan. L’affaire lui réussit plutôt bien. Après un sombre et sinistrement beau « The Raven that Refused to Sing » (2013), puis un somptueux et … Continuer de lire Steven Wilson « Home invasion » (2018)

STEVEN WILSON "To the bone" (2017)

Comme il paraît loin (comme il EST loin) le temps où la carrière de Steven Wilson au sein de PORCUPINE TREE paraissait rectiligne. Le Harry Potter lunaire au carré impeccable poursuit depuis 2008 un chemin solo balisé de contre-pieds, de zigs et de zags, et balance « To the Bone », un cinquième album qui le voit tout chambouler : son style, sa maison de … Continuer de lire STEVEN WILSON "To the bone" (2017)