Steven Wilson « Home invasion » (2018)

J’adorais Porcupine Tree. J’adore toujours, mais le groupe étant en hibernation prolongée, il est préférable d’en parler au passé. Steven Wilson, son maître à penser, s’en est affranchi pour mener une carrière solo qui lui permet d’explorer différents univers. Sans carcan. L’affaire lui réussit plutôt bien. Après un sombre et sinistrement beau « The Raven that Refused to Sing » (2013), puis un somptueux et … Continuer de lire Steven Wilson « Home invasion » (2018)

TOP ALBUMS 2018

Chaque année, décembre apporte avec lui les premiers frimas, les illuminations et les chants de noël, et au même moment sonne chez les chroniqueurs rock l’heure des bilans. Meilleurs concerts, meilleurs albums, plus belles pochettes, artistes les plus méritants, chansons les plus entêtantes. Les années impaires, les rock critics élaborent des tops 10, les années paires des tops 20. Certaines années l’évidence s’impose, d’autres la … Continuer de lire TOP ALBUMS 2018

Alain Bashung « En Amont » (2018)

Il n’est pas rare de voir paraître un album posthume « d’inédits » alors que le corps de l’artiste qui en fut l’auteur n’a pas eu le temps de refroidir. Mais il aura fallu attendre près de dix années après la disparition d’Alain Bashung pour que paraisse aujourd’hui « En Amont ». Onze titres inédits, ou plutôt onze voix posées sur des guitares, arrangées et … Continuer de lire Alain Bashung « En Amont » (2018)

NORTHWARD « Northward » (2018)

Floor Jansen (chant, Nightwish) et Jorn Viggo Lofstad (guitares, Pagan’s Mind) se sont rencontrés en 2007 à Atlanta, lors d’une jam impromptue au cours du ProgPower USA Festival. De certaines rencontres naît parfois une évidence. Ainsi, un an plus tard, ils finissaient l’écriture d’un album commun. Mais l’évidence s’accommode parfois mal des aléas d’une carrière musicale bien remplie. L’album fut donc remisé sur une étagère … Continuer de lire NORTHWARD « Northward » (2018)

MASS HYSTERIA « Maniac » (2018)

Après le succès de Matière Noire (2015), il était légitime de se demander comment MASS HYSTERIA allait trouver les ressources pour lui donner une suite qui ne se contente pas de rester dans son ombre. Maniac apporte de manière convaincante la réponse, prolongeant encore une fois la direction artistique prise par le groupe depuis L’Armée des Ombres (2012) et évitant les prévisibles chausse-trappes d’un metal … Continuer de lire MASS HYSTERIA « Maniac » (2018)

TAMBOURS DU BRONX « Weapons of Mass Percussion » (2018)

A un moment donné, il faut sauter le pas. C’est désormais chose faite pour les TAMBOURS DU BRONX qui, après trois décennies d’une carrière bien remplie, assument pleinement avec Weapons of Mass Percussion le côté le plus intrinsèquement métallique de leur ADN. 56 minutes de fusion, au sens propre comme au figuré, au cours desquelles s’écoule dans les interstices de leur univers sonore industriel dense … Continuer de lire TAMBOURS DU BRONX « Weapons of Mass Percussion » (2018)

SHINING « Animal » (2018)

Le réchauffement climatique a touché la Norvège, et Animal en est la preuve. Bien qu’insaisissable, on pensait la musique de SHINING à l’abri d’une telle mutation, même si One One One (2013) et Blackjazz International Society (2015) semblaient l’avoir acculée dans les cordes d’un rock extrême saturé et millimétré, violent et sec comme un coup de riff, mais sur la tangente de la redite. Oh … Continuer de lire SHINING « Animal » (2018)

THE PINEAPPLE THIEF « Dissolution » (2018)

Bruce Soord réussira-t-il à se départir de son admiration pour l’univers musical de Steven Wilson et The Porcupine Tree ? La question que l’on doit se poser à l’écoute de ce Dissolution est plutôt : le doit-il ? Démarré comme un projet solo déjà très fortement et outrageusement baigné dans l’œuvre naissante de Steven Wilson il y a bientôt vingt ans, THE PINEAPPLE THIEF avait … Continuer de lire THE PINEAPPLE THIEF « Dissolution » (2018)

ALICE IN CHAINS « Rainier Fog » (2018)

« The One you know » lance les hostilités par un accord martelé que n’aurait pas renié Gojira et un chant évoquant Queens of the Stone Age. Heureusement, cette déconcertante surprise ne dure que quelques secondes et l’on retrouve immédiatement la spécificité sonore et mélodique du groupe de Seattle dont Rainier Fog est le sixième album studio en plus de trente ans d’une carrière riche … Continuer de lire ALICE IN CHAINS « Rainier Fog » (2018)

Fast and furieuses ep#00005 (les pochettes)

Fast and furieuses… des chroniques cash en 666 signes max ! Des dragons, des monstres, des mondes apocalyptiques,… les pochettes de nombre d’albums de metal se suivent et se ressemblent. Alors pour changer, nous en avons trouvées quatre qui sortent des sentiers battus et nous ont émerveillés (car nous avons gardé notre âme d’enfant). PëRL – « Luminance » (Autoprod / Apathia – 17 novembre … Continuer de lire Fast and furieuses ep#00005 (les pochettes)