HELLFEST 2022 (part 3) : Pandémie caniculaire, télétravail ou téléfestival ?

(Précédemment sur Darras on The Loose : Le Hellfest vu de l’extérieur, histoire d’une épopée des temps modernes. Les précédents chapitres sont à lire ici, et ici)

Chapitre 3 : Toujours pas prêt, dernière ligne droite.

Ca y est. Le premier weekend démarre et je n’en suis pas. Pour la première fois depuis 2010. Aurais-je dû verser une larme ? Je pousse le vice jusqu’à aller à Nantes ce vendredi après-midi. 40° à peu près. Mais pour le boulot. Un petit tour sur le périphérique, à un jet de pierre de Clisson, Rock City la bien nommée ! La cité de la pierre, et du jet. Je traverse même la Loire. Mais je fais vite demi-tour, tant il fait chaud. Je rentre sur la N165 en écoutant POINT MORT à fond dans la caisse. Sans l’ombre d’un regret. Sans ombre, tout simplement. Le cagn’hard ! Je me trouve assez zen, presque soulagé d’avoir fait demi-tour. Je suis trop vieux pour ces conneries (j’y reviendrai). J’en reviens même à la conclusion qu’il me faudra une bonne dose de courage et de motivation pour venir y passer deux jours la semaine prochaine. Tout cela me trouble, bien sûr. Fucking pandemic ! Qu’est-ce-que le confinement a fait de moi et ma passion ? Il faut bien trouver un coupable, et il est tout trouvé. Un peu facilement, certes. Comment vit-on un Hellfest en télétravail ? Ma foi plutôt bien. Quelques regrets stupides, comme découvrir les nouveautés et nouvelles décos sur le facebook de ceux qui en sont, par exemple. Mais à bien y réfléchir, tout cela est assez futile. D’autant plus que sur les réseaux les visages qui me sont familiers apparaissent décomposés sur des corps avachis entassés au pied de clôtures qui peinent à donner de l’ombre. J’ai l’impression de voir mes amis fondre en direct. Séquence souvenirs. Je me remémore forcément la fois où je me suis tapé un début d’insolation en attendant BÖC, celle où Prophets Of Rage avaient décollé toute la poussière au sol devant les mainstages, ou encore celle où j’avais amené Chris Holmes sur le site depuis Nantes et que nous avions traversé tout le site sans trouver une trace d’ombre alors que résonnait le set de Satan… De toute façon, au Hellfest c’est la canicule tous les ans, sauf quand il pleut. Il me faut 48 h pour me souvenir de l’existence de Arte Concert, qui a la bonne idée de diffuser en direct ou presque un bon paquet de concerts de l’événement  : dans la douceur de mon home sweet home, à quelques mètres des WC et moins encore du frigo rempli de bières fraîches, avec gros plan(t)s (du pays nantais, of course !) sur les musiciens, les circle pits et autres wall of death. A la fraîche ! Je passe de bons moments devant Frank Carter et ses Rattlesnakes, Jinjer ou encore MSG qui a le bon goût de ne presque jouer que des titres de mon adolescence. Mais même devant la télé tout cela me lasse, et je coupe. Oui, on voit mieux, mais tout cela est surtout déjà vu. C’est aussi stimulant que de visionner un vieux DVD pour la fois de trop. Et le site FB du Hellfest qui ne cesse de publier des photos de festivaliers souriants, tapant la pose dans des tenues flashy de festivaliers lambda… qui m’évoquent aussi bizarrement qu’irrémédiablement celles que depuis des années publient les Vieilles Charrues. Comme si cette année la musique avait glissé au second plan, était devenue anecdotique, un simple élément de décor. A la télé, il ne me semble voir que des gens réunis par la seule volonté de faire la fête, peu importe le flacon pourvu qu’on ait le pogo ou la chenille ou la macarena.

C’est ça, le monde d’après ? Ce donc « ça » que serait devenue la grande famille du metal en 2022 ?

De toute façon, je ne voulais pas y aller. J’avais perdu la foi.

(à suivre)

3 réflexions sur “HELLFEST 2022 (part 3) : Pandémie caniculaire, télétravail ou téléfestival ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s