IRON MAIDEN ET L’AGE DU CAPITAINE

Iron Maiden s’apprête à sortir un nouvel album studio, son 17ème. Senjutsu. Avec sur la pochette un Eddie qui fait désormais peur par habitude. On n’y croit plus depuis longtemps (Bouuuuuhhhhh !). On écoute Maiden par habitude. Et le groupe a fini par sortir des albums pour les mêmes raisons. Par habitude. Que le fan défend et aime, par habitude aussi. Les règles du jeu ont changé depuis longtemps. Le metal est à un moment (qu’il restera à définir) devenu conservateur. Maiden en est un exemple, parmi tant d’autres.

Je me souviens, j’avais 12 ans. Je suis tombé dans le metal comme Obélix dans la marmite. D’un coup. J’ai glissé, chef ! C’était en 1979, la New Wave of British Heavy Metal démarrait. Mais je suis toutefois passé par une case départ préalable, celle d’AC/DC. Du haut de mes douze ans, tous ces musiciens me faisaient rêver…. comme des grands frères. Angus ou Gene Simmons n’avaient que 12 ans de plus que moi, Steve Harris 11, Joe Elliott 8,… d’autres cachaient bien leur jeu, comme Biff Byford ou Rob Halford qui approchaient la trentaine, ou pire encore le malicieux Bon Scott né en 1946. Mon éducation s’est faite en écoutant ces artistes dont je me sentais si proche. C’était générationnel. J’étais eux. Au début, je ne voulais pas entendre parler de Black Sabbath, Deep Purple, Led Zeppelin…. tous ces déjà dinosaures dont les membres nés au cœur des années 40 (Blackmore, Iommi, Page…) étaient pourtant plus jeunes que mes parents. Des vieux à mes yeux ! Mais Tony Iommi n’avait que 19 ans de plus que moi. Ceux-là étaient les aînés, les créateurs, les Grands Anciens. Plus âgé en hard-rock, ça n’existait pas de toute façon. Le plafond n’atteignait même pas la quarantaine !!! Des grands-frères, point barre. Tous !

Alors je me demande ce que peut bien penser aujourd’hui un gamin de 11 ans quand il écoute des groupes dont les membres ont l’âge de ses parents ou même… (de plus en plus) souvent de ses grands-parents ! Aurais-je aimé cette musique si cela avait été le cas en 1979 ? Je ne sais pas. Le doute est permis. C’est générationnel.

Et je ne parle pas que des David Coverdale (69 ans) ou Ozzy Osbourne (72 ans)…. mais de tous les autres qui dominent d’une manière ou d’une autre le metal « moderne » : Jonathan Davis (50 ans), Floor Jansen (40 ans), Devin Townsend (49 ans), Till Lindemann ou James Hetfield (58 ans), etc. au côté desquels les Blackmore, Page et autres Iommi de mon enfance feraient aujourd’hui figure de gamins finalement.

On se demande souvent si le rock est mort.

Je ne le pense pas. Il a simplement l’âge de son capitaine. Un capitaine qui a aujourd’hui des allures de vieux loup de mer.

« Dis papy, tu écoutais Iron Maiden quand tu étais petit ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s