ULTRA VOMIT Vs. MACRON

McFly et Carlito chez Macron….. On en parle ? Non, on s’en fout un peu ici. Le privilège d’être boomer ? Ne pas avoir à rire de ce qui n’est pas franchement drôle. On a quand même regardé, because le buzz, et because Ultra Vomit. Nous pourrions rappeler le fond de cette histoire, les gestes barrières, l’argent reversé aux associations, tout ça… mais depuis longtemps nous savons qu’il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas entendre. Nous n’insisterons donc pas. C’est le second privilège du boomer : gérer son énergie en évitant les énervements vains. Mais alors, au-delà de ça, QUELLE STUPEFACTION de lire l’ampleur des réactions outrées de certains métalleux effarouchés à l’encontre d’ULTRA VOMIT ! Quelle violence ! Quelle intolérance ! A les lire, en jouant 1:06 dans les jardins de l’Elysée pour un happening rare, ULTRA VOMIT viennent de mettre Macron sur orbite pour sa réélection en 2022. Rien que ça. Oui, oui, avec tous leurs 127 000 fans sur FB ! De vrais collabos ! Ils seront tondus en place publique pour cela (comprenez, « hués en concert dès la reprise ! ») ! C’est carrément le totalitarisme qui se fout de la dictature qu’il prétend combattre ! Quelle ouverture d’esprit, quel respect de l’autre ! Non parce que voyez-vous, ULTRA VOMIT ont toujours eu un discours politique et ils auraient dû profiter de cette occasion pour secouer le président. Bah oui, si vous avez vu ULTRA VOMIT en concert, vous savez depuis longtemps que Tagada Jones, No One is Innocent ou Trust sont des enfants de chœur à côté. LA parole de la Révolution, c’est ULTRA VOMIT qui la porte sur scène depuis longtemps, c’est une évidence. Ce sont les premiers à avoir compris que le capitalisme ne se combattait pas à base de « la peste ou le choléra » mais de « Pipi vs. caca ». Non, sérieux, en cette courte minute, ULTRA VOMIT a fait du ULTRA VOMIT, dans un cadre et une circonstance qu’il aurait pour eux été criminel de refuser en tant qu’artiste à vocation populaire (Ouch ! Le mot qui fait mal). Il n’y avait pas une once de discours politique dans cette vidéo. Sauf à considérer que côtoyer Macron équivaut à une profession de foi. Chacun est bien évidemment libre d’avoir son opinion. Ce n’était simplement ni le lieu ni le moment. Pensez-vous que les innombrables artistes qui se sont produits à la Fête de l’Huma au fil des décennies ont tous voté communiste (ou affiché une sensibilité de gauche) ? Ou aidé par leur popularité à porter ce parti au pouvoir ? Ca se saurait. La vidéo de McFly et Carlito a dépassé les 10 000 000 de vues. Qui peut penser que sans la participation d’ULTRA VOMIT, ce score n’aurait jamais été atteint ? C’est leur donner un sacré pouvoir, et une insoutenable responsabilité [petit interlude pour vous laisser réfléchir] On peut aussi se poser d’autres questions : auraient-ils a contrario été encensés en buvant un vittel fraise sur tiktok avec Mélenchon ? Le monde du metal dans toutes ses ramifications n’a-t-il qu’une orientation politique unique (comme si on ne passait déjà pas suffisamment de temps à s’affronter entre niches musicales !) ? Ont-ils pu discuter ne serait-ce que quelques instants avec Macron lors de l’enregistrement de cette séquence et exposer en off les difficultés du monde de la culture, se faire entendre ? Il y a ceux qui condamnent par principe, sans aller plus loin (ceux qui ont des principes… pour les autres, notamment), et les autres qui généralement se taisent parce qu’ils n’en pensent pas grand chose. Sur le site metalorgie.com, on peut lire aujourd’hui que le fait que le groupe a déclaré sur sa page FB concernant cette vidéo : « « Toute autre interprétation chiante à base de « tous des politiques » serait une interprétation chiante. » est une précaution qui parle d’elle-même, laissant imaginer un léger doute des artistes quant au bien-fondé de la démarche ». Permettez-nous d’imaginer plus platement que le groupe savait très bien ce qu’il faisait, et anticipait plutôt ainsi la réaction qui allait être celle de ses fans les plus politisés. Conclusion ? Encore une belle tempête dans un verre d’eau (ou dans un évier metal) ! Mais au final, la morale de la fable n’est-elle pas qu’il vaut mieux collectionner les canards que les connards (aussi peu nombreux soient-ils) ? Restons stoïques.

Une réflexion sur “ULTRA VOMIT Vs. MACRON

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s