« 4 à la suite ! » Ces rares groupes qui y sont parvenus… (2ème partie)

Vous êtes joueurs ? Des groupes de rock, il y en a dont la carrière peut se résumer à UN album incontournable, celui qui éclipse le reste de leur discographie. Il a aussi des groupes importants à qui malheureusement il aura toujours manqué quelque chose pour décrocher la timbale du hit planétaire, et peut-être aussi la constance.

Et puis… il y a ceux qui, touchés par la grâce, souvent en totale phase avec leur époque ou le style qu’ils auront inlassablement décliné, ou encore précurseurs, ont enchaîné comme par magie des albums d’une qualité ébouriffante (même ceux qui ne faisaient pas de hair-metal) ! Deux albums consécutifs, parfois trois, mais beaucoup plus rarement quatre. Parfois plus encore, mais ceux-là on les compte sur les doigts d’un unijambiste. En voici quelques-uns arbitrairement sélectionnés par nos soins, qui auront réussi ce tour de force ! Les pochettes vous parleront sûrement ! Ouvrez grands les yeux et les oreilles !

Avant de nous écrire pour râler, non il n’y a pas DEF LEPPARD à cause de Adrenalize, pas plus qu’il n’y a VAN HALEN à cause du II ou de Diver Down… Vous l’avez compris, un simple album un peu moins bon dans la discographie d’un groupe et les 4 à la suite ne sont pas atteints !

C’est la règle !

Faites-nous plaisir, envoyez-nous vos suggestions et on poursuivra ce petit jeu ensemble !

part 2

 

2 réflexions sur “« 4 à la suite ! » Ces rares groupes qui y sont parvenus… (2ème partie)

  1. Je pense que Motörhead entre, aussi dans cette catégorie.

    Avec ces 4 disques

    1977 : Motörhead
    1979 : Overkill
    1979 : Bomber
    1980 : Ace of Spades

    1977 : l’album éponyme donne le  » ton.  »
    1979 : l’album qui influencera quasiment tous les groupes majeurs ou  » Big Four » et pas uniquement eux… Quasiment un postulat.

    1979 : le trio persiste et signe.

    1980 : avec cet album, le groupe s’inscrit définitivement dans cette liste en signant sans le nommer un style non revendiqué  »  » Heavy Métal. »

    Alors évidemment, reste pour eux le fameux problème des ventes. Une signature avec le mauvais contrat Bronze Records qui empêchera le développement du groupe mondialement.

    Et ils marqueront l’histoire du style en tant que « power trio » difficile de trouver un trio aussi « puissant » entre 1977/1980.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s