« OUF, SAUVÉS ! » (chroniques du monde d’après, épisode 1)

Lundi 11 Mai 2020 

Voilà une date qui est appelée à devenir aussi célèbre que la veille en 1981. Dans les livres d’histoire(s), on se souviendra que c’est aujourd’hui que les humains sont devenus responsables grâce à un virus mortel qui a ouvert les consciences. Ou que le début de la Fin a commencé un lundi matin venteux et pluvieux. Peu importe du moment que l’Histoire s’écrit ! C’est ça qui compte, et aussi qu’il reste quelqu’un pour s’en souvenir et en parler. Sinon, finalement, on s’en fout un peu.

En ce jour de rentrée, beaucoup sont allés à reculons, que ce soit au boulot, dans les transports, à l’école,… et finalement on a pu constater que les plus motivés, ceux qui ont le plus fait le plein de vitamines pendant ces deux mois, et bien ce sont les gilets jaunes, de retour dans la rue comme en 2020 ! (oui, parce que le confinement n’aura en fait pas duré si longtemps). S’il y a bien en France un groupe qui a démontré dès les premières minutes du déconfinement qu’il ne voulait surtout pas que le monde d’après soit différent de celui d’avant, c’est eux ! Plus encore que les clients de ZARA !

Non mais vous avez vu ça ? Ces queues devant les boutiques de l’enseigne espagnole dès l’ouverture des portes ? Incroyable, non ? Sincèrement, je trouve ça bien. Qui pourrait se réjouir pour l’économie de voir des commerces vides ? Non franchement, on ne peut pas à la fois vouloir la réouverture des magasins ET reprocher à leurs clients de s’y rendre ! A un moment, il faut faire fonctionner toutes les parties de son cerveau dans le même sens. « On ne peut pas aller chez McDo », « on ne peut pas aller chez Zara »,… elle est quand même dingue cette police de la pensée ! Et le gouvernement qui ne fait rien, alors qu’il serait grand temps qu’il communique la liste des commerces fréquentables ! MACRON DEMISSION ! En revanche je ne sais pas pourquoi, mais je vous parie ce que vous voulez que lorsque rouvriront les bistrots, on vantera l’extrême qualité de leur clientèle ! Les sauveurs de l’humanité et de l’exception française !

Dites-moi, elle aura quand même duré super longtemps la fête des voisins cette année, vous ne trouvez pas ?

Aujourd’hui, je suis sorti et je n’ai reconnu personne. Ils ont tous pris du poids, quinze centimètres de longueur de cheveux, et se cachent derrière un masque. J’avais l’impression de me revoir il y a quinze ans, jouant à « Qui-est-ce ? » avec mes enfants ! « Alors, est-ce que c’est un homme ? A-t-il des lunettes ? Une barbe ? » « Oh mais c’est toi (la vache, tu as pris cher) ? C’est pas possible, tu n’as pas changé ! »

Et pendant ce temps-là, à quelques milliers de kilomètres de chez nous, un navire de la marine Iranienne envoyait par erreur un missile sur un autre de ses bâtiments. Des morts, des blessés… A ceux qui voulaient savoir quelle sanction avait reçue le militaire, appelons-le Régis,  qui avait par inadvertance abattu un avion de ligne au petit matin à Téhéran, je pense qu’on sait maintenant qu’il a tout simplement été muté.

Je vous laisse checker les infos. On vous y parlera de la rentrée, de la difficulté de se réaccoutumer, des enfants perdus en classe, des métros bondés, des coiffeurs, de l’incompétence du gouvernement,… Peut-être des libraires si le journaliste est pris d’un coup de folie.

Heureusement, il reste toujours l’amateurisme, les imprécisions et le sens de l’humour involontaire du Huffington Post pour nous faire rire ! Vous avez sûrement vu ce weekend les montages sado-maso, très drôles eux aussi si l’on n’a pas de goût,  réalisés par la CGT mettant en scène la CFDT, le MEDEF, et la ministre du travail. Et bien voyez ce que titre aujourd’hui le Huff Post (Passons sur le nom mal orthographié de la ministre et le « grave » qui n’est pas accordé au pluriel, broutilles…) et attardons-nous sur le sous-titre qui vaut son pesant de cacahuètes… Ah le journalisme en 2020, irrécupérable !

Capturehuff

Mais laissez donc les tétés de Muriel Pénicaud hors de cette affaire, bon sang ! 

Allez, on reste en contact hein !

(A suivre)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s