PEARL JAM « Gigaton » (2020)

PEARL JAM GIGATON

PEARL JAM revient sept ans après le très bon Lightning Bolt (2013), et le moins que l’on puisse dire est que la bande à Vedder ne se réinvente pas, ce qui avouons-le, nous aurait profondément déçus si tel avait été le cas. Bien au contraire, c’est droit dans son identité et ses fondamentaux que le groupe réapparaît, gonflé à bloc, ressourcé, et encore bonifié par le temps passé. A 30 ans et en dernier représentant d’un monde disparu, PEARL JAM conserve cette énergie rock si particulière transcendée par les vocaux tantôt rageurs, tantôt chargés en émotion de son chanteur charismatique. Gigaton est, de peu, le plus long des albums studio du groupe sortis à ce jour. On y retrouve de quoi satisfaire les amateurs des survivants de Seattle. Certains trouveront le premier tiers trop rock, d’autres le dernier trop mou, mais force est de reconnaître que PEARL JAM livre sur ce onzième album studio un assemblage particulièrement dynamique où se mêlent sonorités modernes (« Superblood Wolfmoon », « Dance of the Clairvoyants »), groove zeppelinien (« Quick Escape », « Retrograde »), extases planantes (« Seven o’clock », « River Cross »), ou encore résurgences grunge (« Take the Long Way » dont on s’étonnerait que ce ne soit pas du Soundgarden si le compositeur n’en était Matt Cameron). Parmi les grands moments s’imposent à la fois la tonitruante entrée en matière avec l’exaltant « Who Ever Said », ou encore la formidable et énergique complainte acoustique « Comes Then Goes ». Mais plus que tout, c’est la prouesse de ce son incroyablement live qui emporte et terrasse l’auditeur comme si, intenables, Vedder était là, le haranguant debout sur sa table de salon, et la paire McCready et Gossard enchevêtrée se roulant au sol dans un magma rock déversant des solos poisseux chauds comme la fusion sur sa moquette (« Superblood Wolfmoon », « Quick Escape », « Never Destination »). Mais avec Gigaton, PEARL JAM ne fait pas que détruire votre salon, il s’offre de manière éclatante une nouvelle jeunesse.

PEARL JAM
« Gigaton »
Universal Republic
Sortie le 27 mars 2020

2 réflexions sur “PEARL JAM « Gigaton » (2020)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s