LE CONFINEMENT – Covid 19, Jour 7

JOUR 7

Samedi 21 mars 2020

Je reviens des courses. Alimentaires, pas hippiques ! Petit comique, va ! (toi là-bas au fond, je t’ai vu !). C’était impressionnant. Tout le personnel du magasin était en quarantaine. Masques, gants, lingettes désinfectantes, plexi de protection…. tout ça pour apprendre à la caisse que l’un des employés aurait le covid-19. Le stress ! J’y retournerai mercredi, voir combien sont toujours debout.

Passé un peu de temps au rayon « aliments animaux » avec une autre cliente, pour parvenir à l’évidente conclusion qu’en état de pénurie, ce sont bien les chats les plus difficiles. Et chiants.

J’ai une tendresse pour les gens qui font cet amalgame subtil entre pandémie et pain de mie. C’est peut-être eux qui ont dévalisé les rayons de pâtes et de PQ, et qui viennent de faire la razzia sur le pain de mie, justement. Quelle sera leur prochaine cible ? Je suis l’affaire de près.

Il paraît que le gouvernement aurait dû faire en sorte que chaque citoyen ait un masque. J’ai ri. Et puis j’ai ramassé mes bras et repris mes esprits. J’ai mal aux côtes ! Combien sommes-nous déjà ? 67 millions ? Avec des masques à changer plusieurs fois par jour, et au moins chaque jour bien sûr pendant plusieurs semaines. Bah dites donc, ça fait une grosse commande ça ! Quand la bourse rouvre, j’investis dans les usines qui en fabriquent.

C’est marrant d’ailleurs cette pénurie de masques. Je n’en ai pas pour mon boulot. Les soignants en manquent. La police aussi. Mais alors dans la rue tout le monde en a, et certains en portent même chez eux alors qu’ils ne sortent pas. Je pense que si on faisait une descente au domicile de ceux-là, on en trouverait des stocks cachés derrière des dizaines de rouleaux de PQ.

Ca m’étonne qu’aucune entreprise n’ait joué la-dessus pour doper ses ventes. « Un cubi de 3L acheté, un masque offert », ça aurait de la gueule, non ?

J’ai lu que des avocats (affiliés à RT, coïncidence évidemment) s’organisent déjà pour porter plainte contre le gouvernement. Il serait temps qu’ils se remettent à bosser ceux-là ! En grève depuis décembre, les tribunaux maintenant fermés, et puis quand tout ira mieux Macron relancera sa réforme des retraites et ils referont grève. C’est admirable une profession qui peut se permettre de ne pas bosser pendant tant de mois consécutifs. C’est promis, si je devais refaire ma vie, je ferais avocat, avec comme activité annexe la fabrication de masques.

Dans mon village, de bonnes âmes (comment les appeler autrement ?) proposent des masques fabriqués avec du sopalin, des élastiques et des agrafes. C’est mignon. Je doute cependant de leur efficacité comme rempart contre la transmission du virus. Quiconque a déjà dû se laver les mains après avoir éternué dans une feuille de sopalin comprendra aisément pourquoi. C’est l’intention qui compte, non ? Après coup, je me suis dit qu’elles n’avaient pas sucé ça de leur pouce, je suis donc allé voir s’il n’existait pas de tuto. Evidemment, si. Réalisé par un médecin. Non seulement on ne lui fera pas de procès, mais j’imagine même qu’il aura une médaille lui !

On n’est pas à une connerie près sur internet. D’ailleurs, depuis mardi, la propagation de la connerie est exponentielle. J’ai dressé tous les pare-feux depuis ce matin. Trop peur d’être moi-même contaminé. Sont-ce des malades fiévreux qui twittent ou postent en phase de délire ? Les écouter m’inciterait bien à rallumer BFMTV tant leurs délires font passer les « experts » qui s’expriment sur cette chaîne pour des prix Nobel ! Nous sommes en guerre, nous a-t-on dit. Je ne m’attendais pas à une guerre si vile !

Il paraît que 17 % des parisiens ont finalement quitté l’Ile de France. C’est donc désormais officiel. Vous avez dorénavant plus de risques de croiser un parisien qu’un malade du Covid-19 en faisant vos courses en province (hors grand centres urbains). Et malheureusement, pour ça il n’y a pas de masque, en encore moins de protection réelle.

C’est le double effet pandémique

(A suivre…)

Entrée de journal écrite en écoutant Wasteland de RIVERSIDE.

12

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s