TOP ALBUMS 2018

Chaque année, décembre apporte avec lui les premiers frimas, les illuminations et les chants de noël, et au même moment sonne chez les chroniqueurs rock l’heure des bilans. Meilleurs concerts, meilleurs albums, plus belles pochettes, artistes les plus méritants, chansons les plus entêtantes. Les années impaires, les rock critics élaborent des tops 10, les années paires des tops 20. Certaines années l’évidence s’impose, d’autres la production est plus homogène et la sélection particulièrement ardue. Pour sa première année, DarrasOnTheLoose n’a pas chômé, mais dix albums n’auraient pas rendu justice à la diversité du millésime 2018. Pas de black metal (sauf…) cette année, peut-être parce qu’il a été moins exaltant. Mais une belle palette de couleurs. Quelques français, beaucoup d’étrangers, énormément d’émotions. Un retour vers le hard-rock. Et puis des révélations et des petits plaisir. Voici 20 albums qu’il eut été dommage que vous n’écoutiez pas, ne serait-ce qu’une fois.

20

20 TURNSTILE « Time & Space » (Roadrunnner). Venus de Baltimore dans le Maryland, ces punks coreux ont sorti un deuxième album à l’énergie communicative. Nous vous en parlions ici !

19

19 THE MAGPIE SALUTE « High Water 1 » (Mascot Provoc). Des transfuges de Black Crowes, Un Robinson vaut mieux que deux tu l’auras. Le meilleur album des Black Crowes depuis belle lurette ? John Hogg (chant) illumine cet album au rock séduisant, à écouter pour se sentir bien, tout simplement. On ne s’en lasse pas.

18

18 NINE INCH NAILS « Bad Witch » (Caroline). Dérangeant, inquiétant, fort. Nous vous en parlions ici.

17

17 DISCONNECTED « White Colossus » (Apathia). Les petits nouveaux de 2018, des frenchies efficaces et talentueux, que l’on interviewait ici, dont nous chroniquions l’album ici, dont nous parlions de la seconde prestation scénique ici, et qui depuis ont sillonné l’Europe avec Mark Tremonti, excusez du peu !

16

16 VOIVOD « The Wake » (Century Media). Depuis « Target Earth », nos cousins de VOIVOD effectuent un sans-faute discographique et viennent régulièrement nous rendre visite. « The Wake » ne fait pas exception à la règle, et s’impose comme leur meilleur album une fois encore ! Même la pochette nous plaît, c’est dire !

15

15 MASS HYSTERIA « Maniac » (Verycords). Comment succéder à « Matière Noire » ? En continuant sur la lancée. Chronique à retrouver ici !

14

14 SLASH « Living the Dream » (Roadrunner). On n’attendait pas de si tôt un nouvel album du guitar-hero chapeauté, et pourtant c’est avec Myles Kennedy et les Conspirators que Slash revient sur le devant de la scène. Loin d’être en écriture automatique, le groupe sort son album le plus homogène et le plus efficace. Respect !

13

13 FREITOT « Freitot » (Mystic). Comment rendre le death à nouveau jouissif ? En ne se posant pas de questions et en revenant aux fondamentaux. Parfaitement épaulé par Arno Strobl au chant et Fabien Desgardins aux solos, Etienne Sarthou réalise un tour de force que l’on retrouvera avec un plaisir non dissimulé en live au Hellfest 2019. Le metal ? C’est simple comme un coup de riff !

12

12 RIVERSIDE « Wasteland » (InsideOut). Après le décès soudain de son guitariste, on ne donnait pas cher de la peau des polonais de Riverside. « Wasteland » est un album intimiste, émouvant, et tourné vers l’avenir. The show goes on (et c’est superbe) !

11

11 THE PINEAPPLE THIEF « Dissolution » (Kscope). Bruce Soord et Gavin Harrison, c’est la Justice League du prog moderne ! Nous avons chroniqué cet excellent album ici !

10

10 SHINING « Animal » (Spinefarm records). L’album qui fâche ou enthousiasme ! Chronique à lire ici !

Phanerozoic_front3

09 THE OCEAN « Phanerozoic I: Palaeozoic » (Pelagic records). Ils l’ont fait une fois de plus ! Plus que de l’aventure, un voyage ! Le post metal à son paroxysme ! De l’émotion, des ambiances, du metal. Une véritable expérience auditive.

08

08 ALICE IN CHAINS   « Rainier Fog » (Bmg). Le retour du son de Seattle. Chronique à lire ici.

07

07 AUDREY HORNE  « Blackout » (Napalm). Parce qu’il est possible de faire simple et efficace. Chronique à lire ici.

06

06 WALKING PAPERS  « 2 » ( Loud & Proud). Le rock’n’roll du XXIème siècle. La présence de Duff McKagan est anecdotique. Cet album est juste parfait.

05

05 TESSERACT  « Sonder » (Kscope). Un album aussi court que fabuleux. Chronique à lire ici , et une interview à découvrir par ici !

04

04 A PERFECT CIRCLE  « Eat the Elephant » (Bmg). Le piano remplace la guitare, et un autre monde s’éveille ! Différent, cet album ne laisse pas insensible. Une prestation hors du temps au Hellfest 2018, il n’en faudra pas plus. Somptueux. On vous en parlait ici.

03

03 GHOST  « Prequelle » (Spinefarm records). Tout a été dit ici. La messe est dite !

02

02 HANGMAN’S CHAIR  « Banlieue Triste » (MusicFearSatan/Spinefarm records). Emotions, lourdeur, écho, unique. Le gros coup de cœur de l’année en live et sur album. Nous les rencontrions ici !

01

01 MYLES KENNEDY  « Year of the Tiger » (Napalm). Affranchi de SLASH et d’ALTER BRIDGE, Myles Kennedy, à la guitare et au chant, livre un premier album solo de toute beauté, gorgé d’émotions, brillamment défendu lors d’une tournée mémorable qui fit étape au Cabaret Sauvage fin juillet pour peut-être notre meilleur concert de l’année. Nous vous parlions de l’album ici, nous l’écoutons toujours en boucle.

2018 s’achève, vive 2019 !

(Merci à tous les média qui ont soutenu DOTL, ils se reconnaîtront, ils ont notre reconnaissance éternelle ! \m/)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s