STAR WARS



Aucun spoiler ici, rassurez-vous. Une toute petite réflexion. STAR WARS serait victime de la politique mercantile de DISNEY qui aurait par la même dénaturé la franchise à des fins bassement commerciales. Vendre du goodies.

Et rien que pour ça, il faudrait les boycotter.

DISNEY c’est le mal !

Je dis : SOYONS SERIEUX DEUX MINUTES !



Je le confesse, je n’ai pas vu « Star Wars : un nouvel espoir » au cinéma lors de sa sortie. Ne me le reprochez pas, je le regrette amèrement depuis quarante ans. Pourtant je mourrais d’envie d’y aller. J’avais vu Mourousi au JT de TF1 présenter des extraits de ce film, et notamment la première apparition de Dark Vador dans le vaisseau rebelle en début du métrage… mais alors que tous mes amis de CM2 sont allés le voir, mes parents n’ont pas daigné m’emmener au ciné. Ô Rage !


(Laissez-moi revenir à mes moutons). Or donc, l’année suivante, en 1978, je suis allé m’immerger linguistiquement dans un petit village du sud-ouest de la perfide Albion. Dans ma famille d’accueil, il y avait une petite fille, beaucoup plus jeune que moi, un peu casse-couilles (trouvais-je du haut de mes onze ans), mais qui était ARCHI-FAN de la Guerre des Etoiles. Elle avait tous les personnages principaux en jouets. 

Luke, Ian, Leia, le Wookie et R2-D2 (décidément ils parlaient bizarrement là-bas). Et les autres.

Mais aussi des bd, des stickers, etc. (Cela remonte à longtemps, ma mémoire défaille).

Je me souviens même avoir craqué et être revenu de ce voyage avec un ensemble de correspondance (papier à lettre, enveloppes, crayon…) estampillé R2-D2 et 6-PO (et une maquette de X-Wing aussi).

Tout ça pour dire que LucasFilms n’a pas attendu d’être acheté par Disney pour se compromettre commercialement, contrairement à ce que d’aucuns prétendent aujourd’hui pour descendre en flamme sur ce seul argument les nouveaux films de la maison à la souris, accusés de n’être que des vecteurs à placement de produits. 

Ils le sont, comme les précédents films l’ont toujours été. Depuis le départ. Cela fait 40 ans que ça dure !

Quand on n’a pas connu, quand on ne sait pas, il est facile de critiquer.

Dommage. Bien essayé. 







Publicités

Une réflexion sur “STAR WARS

  1. Je n'ai pas vu le dernier, mais de ce que je lis un peu partout, la critique vient principalement du fait que certains personnages sont carrément des jouets (pensés en tant que tels) posés là, sans aucun intérêt pour le développement de l'histoire alors qu'auparavant, on ne sortait en produits dérivés que des trucs tirés des films (même si je t'accordes que dans ce domaine, le début de la dérive, ce sont les ewoks)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s